Documents

Licence Creative Commons
Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Vous êtes libre de : partager — reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre,

Selon les conditions suivantes :

---

Jenny Joseph

Art-thérapie et sclérose en plaque : l'intégration psychique d'une maladie invalidante à travers l'art-thérapie et Étude de cas. De l'enfermement aux retrouvailles avec soi, mémoire final, EATA – École d'art-thérapie et d'animation, 2014, 19 et 19 pages (PDF)

La maladie de la sclérose en plaque (SEP) est une maladie neurologique auto-immune chronique du système nerveux central. Au fur et à mesure de son évolution, la maladie peut entraîner des séquelles durables, voire un handicap moteur. Il arrive que les personnes, souffrant de SEP, soient placées en établissement résidentiel, au vu de leur perte d'autonomie physique. Dans le contexte où la motricité est quasi inexistante, l'art-thérapie s'inscrit d'une manière toute particulière dans la vie des personnes et pose de nombreuses questions : quelle(s) création(s) ? Comment créer ? Faut-il créer pour la personne ? Est-ce nécessaire de devenir son outil ? Quels en sont les bénéfices pour ces personnes, alitées une grande partie de la journée ? Quels objectifs ? Quels aboutissements ? Ce travail de mémoire, basé sur l'expérience d'une art-thérapeute en institution, cherche à montrer comment le processus en art-thérapie peut soutenir la personne dans l'intégration psychique de cette nouvelle réalité de vie et en quoi, il peut permettre à l'être humain de reprendre maîtrise sur sa vie et de refaire des choix, en conscience et connaissance de causes. Tout au long du travail, il est question de l'ajustement permanent du thérapeute ainsi que des notions de transfert et contre-transfert, particulières dans ce type de suivi, où le thérapeute offre sa présence inconditionnelle, une écoute attentive, à la fois, au corps et au psychisme, et accepte parfois d'être « l'outil » pour la personne.

---

Sarah Salem

Musique et Alzheimer : les bénéfices de la musicothérapie, Travail de maturité, collège Madame de Staël, Carouge, 2012-2013, 33 pages (PDF)

---

Maryse Bétrisey Zufferey et Aude Cassina sous la direction de Danielle Heufemann

La naissance de la musicothérapie en Suisse romande. Entretiens avec quatre pionnières, MAS en musicothérapie clinique, juillet 2009, 30 pages (PDF)

Dans le cadre de notre formation à la Hochschule der Künste de Zürich en vue de l’obtention du MAS en Musicothérapie Clinique, nous avons entrepris des recherches concernant les pionnières de la musicothérapie en Suisse Romande. Nous avons rencontré Mesdames Janine Matthys Wunderwald, Jane Sharman, Marie-Thérèse Comte et Madeleine Müller. Vous trouverez dans le document qui suit leur parcours professionnel, personnel ainsi qu’un compte-rendu de nos discussions.

Maryse Bétrisey Zufferey

Aude Cassina

---

Pierre Debaz

Prise en charge en musicothérapie de personnes autistes d'âge adulte (PDF)

Pierre Debaz, musicothérapeute ASMT au centre de musicothérapie Convergences à Lausanne, nous livre ici, par le menu et à travers l'exemple de LORE, quelques observations, hypothèses, éléments de recherches et autres récoltes issues d'une expérience musicothérapeutique auprès de 10 personnes autistes - 7 hommes et 3 femmes - toutes âgées entre 20 et 45 ans. Cette expérience représente près de 1 500 séances et court sur plus de 6 années.

---

Anne Bolli

Appui musical :
des activités musicales peuvent-elles aider des enfants par rapport à leurs difficultés scolaires et relationnelles ?
(PDF)

Présentation et description d'une expérience d'appui musical en petits groupes dans deux établissement publics, l'un de division primaire avec des enfants de 5 à 13 ans et l'autre de division spécialisée avec des jeunes de 13 à 16 ans.

Le principe de l'appui musical est basé sur l'utilisation du djembé, et du piano dans une moindre mesure, comme instruments musicaux pour favoriser la structuration spatio-temporelle, la communication non verbale aux autres et l'expression personnelle.

Environ 80 enfants et jeunes en difficultés scolaires et/ou relationnelles ont participé à un appui musical et ont répondu à un questionnaire, ainsi que leurs enseignants.

L'appui musical pratiqué sous cette forme semble favoriser chez les enfants et les jeunes, selon les résultats des réponses au questionnaire, une amélioration de leur travail scolaire chez une majorité d'entre eux (75% dans l'établissement primaire, 60% dans l'établissement spécialisé), des changements positifs dans leurs relations aux autres (établissement primaire 45%, établissement spécialisé 35%) et une plus grande confiance en eux.(établissement primaire 32%, établissement spécialisé 60%). Certains enfants (3% dans l'établissement primaire, mais plus de 25% des jeunes de l'établissement spécialisé) ont mentionné des changements d'ordre psychosomatique, tels qu'un sommeil facilité ou se sentir plus calme, moins fatigué.

Mémoire pour l'obtention du diplôme de Musicothérapeute, École Romande de Musicothérapie, Décembre 2004, 89 pages.

---

Delphine Berger

Expérience musicothérapeutique auprès d'un enfant autiste et place et rôle du musicothérapeute (PDF)

Ce mémoire retrace mon expérience au sein d'un hôpital de jour pédopsychiatrique. Après un aperçu de ce qu'est l'autisme infantile précoce, vous trouverez la description et l'analyse de séances de musicothérapie active individuelles d'un jeune enfant autiste. Suite à ce vécu découlent une analyse de ma pratique et une réflexion autour de la place et du rôle du musicothérapeute dans les séances et dans l'institution.

Mémoire de diplôme universitaire de musicothérapie, Université Paul Valéry, Montpellier III, sous la direction de Jean-Michel Vives, 2004, 102 pages.

---

Nicolas Meylheux

Un travail de musicothérapie auprès d'enfants et d'adolescents souffrant d'autisme dans un institut medicoéducatif (PDF)

Ce mémoire relate mon expérience, un travail particulier auprès de jeunes autistes et tente d'exposer les faits sur une possible ouverture de la Musicothérapie vers une relation, une communication avec l'Autre et ce, dans un jeu sonore.

Mémoire de diplôme universitaire de musicothérapie, Université Paul Valéry, Montpellier III, sous la direction de Marie-Claire Fischer, 2004, 141 pages.

---

Marianne Grasselli

Transe et rituel en musicothérapie (PDF)

Essai également disponible en html sur : Santé pratique, 4 pages.